• Ce cours est une introduction au paradigme des didactiques des disciplines . Il s’adresse prioritairement aux professeurs en formation initiale ou en cours d’emploi, tout en étant ouvert aux autres professionnels de l’éducation et de la formation. La démarche se veut constructiviste et le résultat attendu est le développement de la réflexivité dans la conception, la mise en œuvre, l’analyse et l’évaluation des situations d’enseignement/apprentissage.
    Le cours s’appuie sur un contenu, propose des activités d’apprentissage pour l’atteinte d’objectifs spécifiques fédérés par un objectif général.

  • Le module se veut avant tout une initiation à la didactique, discipline qui occupe de plus en plus une place de choix dans les plans de formation de formateurs à côté des autres sciences de l’éducation. La didactique de la discipline est présentée dans ses deux volets principaux :
    · la didactique formelle, didactique in vitro ou didactique d’élucidation qui vise à décrire et à expliquer les situations d’enseignement / apprentissage. A ce niveau sont présentés les concepts fondateurs de la didactique des disciplines et précisés les relations entre ce courant et les autres sciences de l’éducation ;
    · l’ingénierie didactique, volet pratique qui vise à agir sur le système d’enseignement ; c’est la didactique de l’injonction qui vise à transformer ce qui est fait in vitro dans la réalité.
    L’analyse des pratiques expérimentales existantes, la conception et la mise en œuvre d’activités novatrices constituent l’angle d’attaque de l’ingénierie didactique. L’analyse et la conception des situations utilisent des concepts novateurs de la didactique.
    Aussi du matériel pédagogique ainsi que des procédés d’évaluation sont mis au point.

  • La planification d'une  leçon est strictement liée à la préparation d'une leçon. Pour planifier une leçon, il faut d'abord la préparer, ensuite affecter à chaque partie du plan de la leçon une durée. Dans ce chapitre vous trouverez, quelques aspects de la problématique d'une planification, les qualités indispensables d'une leçon, les constituants  essentiels d'une fiche de leçon et enfin quelques approches pouvant être utilisées pour introduire une leçon. Un enseignant méthodique doit planifier son programme scolaire pour prévoir les stratégies pouvant lui permettre de finir son programme dans de bonnes conditions. Nous vous donnons ici une méthode de planification d'un programme scolaire. Vous avez la possibilité d'accéder au programme de sciences physiques en vigueur en cliquant sur "Programmes de sciences physiques".

  • Le présent cours est destiné aux élèves-professeurs des sections F1A et F1B. C’est un cours annuel qui permet d’étudier
    les programmes des classes de 2nde et de Première, le programme de Terminale étant en F1B2. L’activité de l’élève-professeur sera sollicitée tout le long du cours. En effet, un des critères retenus pour mesurer la compréhension du programme est la capacité de traduire chaque chapitre en fiche pédagogique directement utilisable en classe. Ce cours est donc naturellement lié au cours sur la planification de leçon.

  • Ce cours sur la méthodologie de la recherche prépare les apprenants au choix de sujets de mémoire, à la formulation d'hypothèses de recherche et à la rédaction de leurs mémoires. Il permet aux apprenants de conduire un travail de recherche en éducation jusqu'à terme, en respectant les critères scientifiques et les exigences éthiques de la recherche. Au Département de Physique et Chimie, la réalisation d’un travail de fin d’études concerne les sections F1A et F1B. Ce cours peut être utile aux stagiaires de ces deux sections. Mais les niveaux d’exigence ne sont pas les mêmes pour les deux sections. Alors qu’il est exigé des étudiants de la section F1B, la production d’un travail de recherche en éducation se rapprochant des critères classiques, on attend de la section F1A la production d’une fiche pédagogique. La fiche pédagogique exigée portera sur un chapitre complet de physique ou de chimie des programmes officiels (2nde, 1ère). Il s’agira d’une fiche complète qui devrait permettre d’assurer un enseignement pertinent de ce chapitre. Même si les étudiants de la section F1A pourront tirer profit du développement des contenus et des activités d’apprentissage, nous leurs conseillons de consulter quelques exemples de fiches pédagogiques réalisées par des étudiants des promotions antérieures pour avoir une idée du travail qui les attend.

  •  Les sciences physiques étant une discipline expérimentale, leur enseignement ne saurait se faire de manière efficace sans faire des expériences. Les travaux pratiques de physique permettent d'asseoir chez l'apprenant des aptitudes et des attitudes lui permettant de mieux comprendre son environnement et de faire un transfert efficace de connaissances . Les travaux pratiques bien menés constituent non seulement une source de motivation des apprenants mais aussi leur permettent de participer activement à la construction de leur savoir. Comme certains pédagogues  l'ont admis, on retient 10% de ce qu'on lit, 20% de ce qu'on entend, 30% de ce qu'on voit,  90% de ce qu'on fait
    ce que  B. FRANKLIN  avait envisagé en disant :
    " tu me dis, j'oublie, tu m'enseignes,  je me souviens, tu m'impliques, j'apprends"
     Ce cours sur les TP de physique se focalise sur six thèmes : Electrocinétque, Oscilloscope, Electrostatique, Magnétisme, Mécanique et Optique géométrique.

  • Ce module de travaux pratiques de chimie permet  d’asseoir les savoir - faire de base dans le domaine expérimental. Il débute par l’apprentissage des mesures de sécurité et la reconnaissance des pictogrammes. La découverte du matériel expérimental et l’apprentissage des premiers gestes du chimiste permettent à l’enseignant de se familiariser au matériel expérimental et d’en faire une bonne utilisation dans la suite.